Prenons soin de notre pays d’abondance!

La mission du Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) est de faciliter l'engagement citoyen pour assurer la viabilité des communautés du bassin versant de Cocagne.
Le GDDPC collabore depuis plusieurs années avec des chercheurs de l’Université de Moncton sur la question de l’adaptation aux changements climatiques dans la région du bassin versant de Cocagne. Les études démontrent que les citoyens reconnaissent que les changements climatiques exigent des mesures d’adaptation, mais aussi des mesures d’atténuation, afin d’apporter des solutions concrètes. Le GDDPC collabore avec l’Université de Moncton, la Commission de services régionaux de Kent, le secrétariat des changements climatiques du NB et le Collaboratif sur l’adaptation aux changements climatiques du Réseau environnemental du NB, durant lequel nous allons soutenir les communautés du bassin versant de Cocagne dans l'élaboration et la mise en œuvre d’un plan d'adaptation aux changements climatiques

Slide1
Le but du projet est d’outiller les citoyens pour mieux comprendre les impacts sur le territoire afin de prendre des décisions éclairées lors de l’élaboration du plan d’adaptation aux changements climatiques. Le projet suit un processus à quatre volets. Nous avons établi un groupe de partenaires, constitué de citoyens engagés et d’élus municipaux, ainsi que des personnes ressources, pour guider les activités qui ont mené au développement du plan d’adaptation pour le bassin versant de Cocagne.

Adapt cc volets

Au début du projet, nous avons collaboré avec plusieurs partenaires pour faire le design et l’animation des échanges lors des rencontres. Nous avons consulté les rapports de recherches entreprises sur les changements climatiques à l’échelle du bassin versant, afin de préparer un sommaire démontrant les perceptions des risques identifiées par nos citoyens. Nous avons entrepris des rencontres pour discuter des impacts des changements climatiques et des mesures préventives, de façon à sensibiliser les citoyens tout en recueillant leurs priorités quant aux risques des changements climatiques.

En collaboration avec les chercheurs du département de géographie de l'Université de Moncton, nous avons effectué une analyse afin d’évaluer les tendances climatiques récentes et d’identifier les risques climatiques à venir à l'échelle du bassin versant de Cocagne. Le rapport illustre la nature et l’ampleur des changements climatiques survenus des années 1970 à aujourd’hui. De plus, l’analyse évalue comment le climat pourrait changer à partir de plusieurs indices climatiques, par exemple le nombre de jours extrêmement chauds, et les jours très pluvieux.

Ensuite, nous avons entrepris des rencontres consultatives avec des citoyens engagés, des représentants de groupes cibles et des élus. En utilisant des cartes illustrant les prévisions de l’augmentation du niveau de la mer, les participants ont identifié les endroits les plus vulnérables aux impacts. Ils ont discuté des stratégies d’adaptation et des outils de communication pour mieux engager le public en général.


Pres Equipe Cocagne 2
Avec les résultats des rencontres consultatives, nous avons développé une série de cartes qui permette de répertorier les endroits vulnérables dans le bassin versant. Les partenaires du projet comprennent mieux les répercussions locales des changements climatiques, leur permettant d’identifier les actions prioritaires pour s’adapter à l’échelle du bassin versant de Cocagne. Consultez le Rapport final 2018-2020 pour connaitre les activités entreprises pour développer le plan d'adaptation.

La mise en œuvre des recommandations identifiées dans le Plan d'adaptation aux changements climatiques, se fait en trois volets. Le premier volet du programme est de déterminer les endroits naturels importants sur le territoire du bassin versant et d’adopter des stratégies pour les conserver. Nous travaillons avec la Communauté rurale de Cocagne, le DSL de Grande-Digue, ainsi que la Commission de services régionaux de Kent pour faire avancer des mesures de conservation.

Le deuxième volet mise sur la planification des mesures d’urgence. En collaboration avec le Comité de planification des mesures d’urgence de Cocagne, nous appuyons une campagne promotionnelle afin d’encourager les citoyens de se préparer aux instances plus fréquentes de tempêtes et d’identifier les personnes vulnérables en cas de sinistre.

Le troisième volet du projet est d’élaborer une campagne d’éducation pour les citoyens du bassin versant pour mieux élucider les impacts des changements climatiques et démontrer des techniques d’adaptation.

Remerciements
Le PCSDG tient à remercier ses partenaires pour leur soutien au projet: l'Université de Moncton, la Commission de services régionaux de Kent, le Secrétariat aux changements climatiques du Nouveau-Brunswick et le Collaboratif d'adaptation aux changements climatiques du Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick.


FFE

Nos partenaires

Suivez-nous