En 2024, le Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) fête 25 ans d’engagement communautaire. Nous célébrons la richesse de la biodiversité et l’abondance du Pays de Cocagne, où chaque geste individuel compte pour un environnement sain favorisant l’épanouissement de la population. Au fil des ans, nos projets communautaires ont permis de cultiver des valeurs d’autonomie et de responsabilité écologique. De nombreux bénévoles participent activement au bien-être de la région. Prendre soin de l’environnement, c’est prendre soin de nous!


Carte bassin Versant Cocagne

Début des programmes


  • 1999 Formation de l'organisme et qualité de l'eau
  • 2000 Science citoyenne pour la biodiversité
  • 2002 Programmes scolaires
  • 2003 Programme de récupération des eaux usées
  • 2005 Adaptation aux changements climatiques et littoral vivant
  • 2008 Alimentation et Culture

25 ans en chiffres

  • 10 000 kg légumes récoltés au jardin communautaire
  • 50 000 heures de bénévolat
  • 8587 kg déchéts ramassés
  • 187 500 personnes sensibilisées en 25 ans
  • 22 Millions litres eaux usées collectées
  • 3552 asclépiades distribuées
  • 38.6 km de fil de lin embobiné
  • 10 705 arbres et autres plantes pour la restauration
Image Papillon seulement
Témoignages

mme Carole Bourgeois Ecole notre dame« Les activités offertes par le GDDPC ont permis aux élèves à faire des apprentissages de qualité en lien avec leur territoire que je n’aurais pas pu atteindre seule. La collaboration avec le GDDPC a permis aux élèves de développer un sentiment d’appartenance à leur communauté qui va au-delà de ce que l’école seule peut offrir. »
Carole Bourgeois, personne enseignante à l’École Notre-Dame

daphnéPour moi, le GDDPC est d’abord et avant tout une forme d’espoir pour l’avenir des générations présentes et futures. Ce groupe
entreprend des actions concrètes pour démontrer l’accessibilité des différentes démarches possibles pour vivre dans un environnement en équilibre et en santé. »
Daphné Albert, Assistante de recherche en biologie moléculaire dans le laboratoire d’agroécologie fonctionnelle d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et ancienne étudiante d’été

printemps 2010 030« Pour moi le GDDPC est, et a été, l’outil qui a permis le réveil de la communauté à toutes les questions environnementales,
ainsi que de réaliser plusieurs projets qui améliorent la durabilité à long terme de notre bassin versant. »

Léopold Bourgeois, membre du conseil d’administration


L’arbre à s
ouhaits

Un chêne rouge planté en 2003 dans la cour de l’école Blanche-Bourgeois est devenu l’arbre à souhaits afin de souligner le 25ieme anniversaire du GDDPC.

Le GDDPC est fier de ses réalisations au cours des 25 dernières années. Sa présence a permis de sensibiliser les résidentes et résidents du bassin versant aux enjeux environnementaux et d’encourager leur engagement collectif.
Les résultats de cet engagement sont visibles partout : des plantes qui continuent à pousser et à attirer les pollinisateurs, des berges restaurées qui diminuent l’érosion, des poissons et d’autres espèces aquatiques qui vivent dans une eau propre, des jeunes et des personnes âgées qui mangent de bons légumes du jardin communautaire, des fibres et des teintures naturelles
pour nos vêtements et nos objets, et bien d’autres choses. Moins évident à l’oeil mais aussi très présents sont, les sentiments d’appartenance, les valeurs d’entraide et de solidarité dans le Pays de Cocagne, qui améliorent les relations entre nous et la Terre. Selon l’espèce, un arbre peut prendre 25 ans avant d’avoir atteint sa maturité. Quel est votre souhait pour les 25 prochaines années du GDDPC? Partagez-le avec


IMG 20240605 145810
Historique du GDDPC

Ligne de tempsLigne de temps web capture décran

Vidéo commémorative