La préservation de la biodiversité est considérée comme un des enjeux essentiels du développement durable. Le GDDPC veut encourager et rassembler les observations de toutes les plantes, oiseaux, mammifères et toutes les autres formes de vie dans le bassin versant de la rivière Cocagne (Pays de Cocagne). Multiples inventaires sur les oiseaux de rivage, les arbres, les champignons, les papillons, les hirondelles et autres plantes et oiseaux sont effectués régulièrement. Les groupes de bassin versant et les citoyens jouent un rôle important pour mieux connaître et comprendre les écosystèmes et les espèces.
Un projet du Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) pour encourager et rassembler les observations de tous les oiseaux, plantes, mammifères et toutes les autres formes de vie dans le bassin versant de la rivière Cocagne (Pays de Cocagne).

Depuis 3 ans, les techniciens, les techniciennes, les employées et les employés (proche de 30 personnes en moyenne) des groupes des bassins versants du sud-est du Nouveau-Brunswick ont reçu plusieurs formations sur les oiseaux. L’année passée les participants ont proposé l’identification de la faune nocturne.

Le projet vise à accroître la capacité des groupes de bassins versants du Sud-est du Nouveau-Brunswick, et des techniciens forestiers à identifier les oiseaux des bois. Au printemps 2018, Roland Chiasson du groupe Aster a offert des séances de formation sur l'identification des habitats et des comportements des oiseaux forestiers. Il a développé des feuilles d’inventaire d’oiseaux à utiliser sur le terrain et un Guide de référence sur l’identification des espèces d’oiseaux des bois au Nouveau-Brunswick.

Le but de ce projet est de développer la capacité chez les groupes de bassins versants à conserver les espèces d’oiseaux en péril.

Depuis plusieurs années (1998), le programme de Recensement des Oiseaux de Rivages de l’Atlantique (RORA) a commencé à surveiller plusieurs sites où les oiseaux s’arrêtent. Il existe environ 142 sites officiels dans les Provinces atlantiques. La dune de Bouctouche et le marais de Cormierville font partie de ces sites.

Le déclin des pollinisateurs à l’échelle mondial nous inquiète énormément et les papillons en font partie. Nous observons des pratiques nocives qui détruisent l’habitat des pollinisateurs dans notre communauté. Notre but est d’arrêter la tonte de gazon dans les zones humides, d’arrêter le déclin des papillons et des pollinisateurs en général, d’augmenter la biodiversité des espèces, d’équilibrer les écosystèmes et enfin d’apprécier la beauté de nos paysages et ainsi d’encourager la protection de notre patrimoine naturel.

Nous avons effectué un inventaire des champignons avec des photos et des spécimens afin d’améliorer nos connaissances sur la communauté des champignons dans notre bassin versant local.

L’initiative pour les hirondelles a débuté lorsque des citoyens ont rapporté qu’une colonie d’hirondelles de rivage a été enrochée en 2019 sur la route 535 à Cocagne. La même chose s’est produite en 2020. Cependant, le groupe effectue un inventaire des colonies d’hirondelles de rivage et il partage ses résultats avec Transport NB, Oiseaux Canada et la municipalité.

Le projet Pollinisateurs sauvages & leurs habitats naturels a pour but la protection des pollinisateurs sauvages par l’adoption de pratiques respectueuses envers leur habitat naturel. À l’aide d'une série de consultations, d'ateliers et d’un projet-pilote avec des propriétaires de terrain de la région du bassin versant de Cocagne, le GDDPC désire accroître les populations ainsi que la biodiversité des pollinisateurs sauvages dans la région du Sud-Est du Nouveau-Brunswick.

Le GDDPC vous présente ici des inventaires de la faune et de la flore du bassin versant de Cocagne.

Voir toutes les ressources