Prenons soin de notre pays d’abondance!

La mission du Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) est de faciliter l'engagement citoyen pour assurer la viabilité des communautés du bassin versant de Cocagne.
saumon full
Salmo salar (Atlantic Salmon)

  • Saviez-vous qu’à la dernière évaluation de COSEPAC (Comité sur la situation des espèces en péril au Canada) le saumon sauvage atlantique dans la baie de Fundy a été classé en voie de disparition? Des évaluations sur le saumon ailleurs dans la province sont en cours.
  • Le saumon atlantique naît dans les rivières et se rend dans l’océan pendant 2 à 4 ans pour grandir et grossir. Il se nourrit de poissons, d’insectes et de crustacés.
  • Les humains, le phoque, la loutre et certains oiseaux et poissons sont tous des prédateurs du saumon atlantique sauvage. Les humains méritent une mention particulière puisque, selon la Fédération du saumon atlantique, la pêche, les barrages, les déchets industriels, les pluies acides et les ruissellements agricoles, sont en grande partie responsables du déclin.
  • Le saumon atlantique sauvage peut voyager plus de 4000 km et retrouver sa rivière natale. Il la reconnaît à l’odeur et la remonte à contre courant quand vient le temps de pondre ses oeufs.
  • Il est surtout actif tôt le matin ou avant la nuit. Lorsqu’il fait chaud, il se réfugie dans les eaux profondes, à l’ombre ou dans un endroit où il y a du courant.
  • Pour pêcher le saumon atlantique, il faut un permis même pendant les journées de pêche sportives gratuites.
  • Pendant des siècles, le saumon atlantique sauvage servait de nourriture, de revenu et même de fertilisant pour les champs. En 2010, le saumon atlantique acheté dans les magasins est élevé dans les centres d’aquaculture de la Baie de Fundy. Le saumon d’élevage au NouveauBrunswick a une valeur annuelle de 192$ millions et assure 1400 emplois directs et 800 emplois indirects.

Actions – interactions
  • Apprenons à connaître le saumon atlantique sauvage et sa situation périlleuse.
  • Visitons le Musée du saumon atlantique à Doaktown ou le Centre de biodiversité à Mactaquac.
  • Adhérons à un groupe local de gestion des bassins versants.
  • Faisons part de nos observations au Groupe de développement durable du Pays de Cocagne.


TÉLÉCHARGER LE PDF

Activités à venir

28 août 2020 - Atelier côtes vivantes avec Rosemarie Lohnes

Un atelier de format théorique et pratique sur une approche naturelle permettant de faire face à l’érosion côtière sera présenté à Shediac par Rosmarie Lohnes de Helping Nature Heal inc.

Cette approche appelée « Côtes vivantes » se fait manuellement avec le moins d'intervention mécanique possible. Elle permet d’améliorer la santé de l'écosystème côtier tout en protégeant votre propriété.

Venez en apprendre davantage sur la théorie et la pratique de cette méthode écologique éprouvée, qui représente une alternative écologique à des structures fixes ou à l’enrochement.

Vendredi 28 août
Partie théorique : 9h à 12h - Centre multifonctionnel de Shediac, 58 rue Festival.
Pause dîner : 12h à 13h30 – Veuillez apporter votre lunch
Partie pratique : 13h30 à 17h – Le lieu sera annoncé le matin de l’atelier.

L'atelier sera organisé conformément aux mesures de prévention du Covid-19. Veuillez apporter votre masque. L'évènement Facebook ici.

Pour plus de renseignements :

Rémi Donelle, Association du bassin versant de la baie de Shédiac
Téléphone : (506) 506-533-8880   Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ou

Julie Cormier, Directrice générale, Vision H2O
Téléphone : (506) 577-2071   Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos partenaires

Suivez-nous