Prenons soin de notre pays d’abondance!

La mission du Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) est de faciliter l'engagement citoyen pour assurer la viabilité des communautés du bassin versant de Cocagne.
orignal full
Alces alces (Élan d’Amérique/Moose)

Saviez-vous que…
  • Un orignal aime manger des plantes aquatiques et peut aller en chercher jusqu’à 5 mètres sous l’eau. Il peut tenir son souffle pendant environ une minute! Il habite dans les forêts : les éclaircies et les endroits où il y a eu une coupe de bois, dans les marécages et dans les étangs.
  • En hiver, il mange ce qu’il peut trouver, souvent des branches ou de l’écorce tandis qu’en été, il mange surtout des feuilles et des plantes.
  • L’homme est son plus grand prédateur. L’ours noir et le couguar, le loup et le carcajou sont aussi une menace pour l’orignal, mais ces deux derniers ont disparu au Nouveau-Brunswick.
  • On le voit souvent très tôt le matin, en soirée ou pendant la nuit. Sa taille énorme, entre 227 et 635 kg a parfois des conséquences mortelles lors d’accidents de la route.
  • Ils essayent d’attirer un partenaire de différentes manières. Le mâle va parfois creuser un trou, y uriner puis se rouler dedans tandis que la femelle a un cri qui peut se faire entendre à une distance de 3 km.
  • Il faut faire une demande et être sélectionné pour chasser l’orignal au Nouveau-Brunswick. Consultez le Guide de chasse du gouvernement pour plus d’informations. La population d’orignaux au Nouveau-Brunswick semble augmenter ou demeurer stable dans la plupart des régions de la province. Le nombre d’orignaux abattus du 23 au 25 septembre 2010 est de 2 464, environ 2% de plus qu’en 2009. La saison 2010 est la meilleure depuis 2001.

La chasse à l’orignal fait partie de la culture et de la cuisine néo-brunswickoise depuis bien avant l’arrivée des VTT et des camions qui ont facilité la tâche. Célébrons notre patrimoine tout en respectant notre biodiversité!

Actions-interactions
  • Ne donnons pas à manger aux animaux sauvages.
  • Faisons part de nos observations au Groupe de développement durable du Pays de Cocagne.
  • Soyons prudents sur les routes, surtout la nuit.


TÉLÉCHARGER LE PDF

Activités à venir

28 août 2020 - Atelier côtes vivantes avec Rosemarie Lohnes

Un atelier de format théorique et pratique sur une approche naturelle permettant de faire face à l’érosion côtière sera présenté à Shediac par Rosmarie Lohnes de Helping Nature Heal inc.

Cette approche appelée « Côtes vivantes » se fait manuellement avec le moins d'intervention mécanique possible. Elle permet d’améliorer la santé de l'écosystème côtier tout en protégeant votre propriété.

Venez en apprendre davantage sur la théorie et la pratique de cette méthode écologique éprouvée, qui représente une alternative écologique à des structures fixes ou à l’enrochement.

Vendredi 28 août
Partie théorique : 9h à 12h - Centre multifonctionnel de Shediac, 58 rue Festival.
Pause dîner : 12h à 13h30 – Veuillez apporter votre lunch
Partie pratique : 13h30 à 17h – Le lieu sera annoncé le matin de l’atelier.

L'atelier sera organisé conformément aux mesures de prévention du Covid-19. Veuillez apporter votre masque. L'évènement Facebook ici.

Pour plus de renseignements :

Rémi Donelle, Association du bassin versant de la baie de Shédiac
Téléphone : (506) 506-533-8880   Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ou

Julie Cormier, Directrice générale, Vision H2O
Téléphone : (506) 577-2071   Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos partenaires

Suivez-nous