Prenons soin de notre pays d’abondance!

La mission du Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) est de faciliter l'engagement citoyen pour assurer la viabilité des communautés du bassin versant de Cocagne.
castor full
Castor Canadensis (American Beaver)

  • Une visite au dentiste peut-être? Les dents du castor sont naturellement jaunes et n’arrêtent pas de grandir!
  • Sa hutte est construite de branches et de boue et pour se protéger, l’entrée est toujours sous l’eau.
  • Le castor se nourrit de feuilles, d’écorces et de plantes aquatiques. L’hiver, le castor mange ses réserves qu’il garde sous la glace.
  • Les humains et la loutre sont ses prédateurs les plus importants.
  • Les castors s’unissent pour la vie. Ils vivent rarement au-delà de 10 ans, mais certains vivent jusqu’à 24 ans. Les femelles accouchent en moyenne de 3 à 4 bébés (entre un et huit).
  • Le castor, qui était menacé d’extinction au début du XXe siècle, a été réintroduit et on le trouve maintenant dans la plupart des régions du Canada. Il faut obtenir un permis pour le chasser au Nouveau-Brunswick.
  • Au Nouveau-Brunswick, en 2008/2009, plus de 10 000 peaux ont été exportées, rapportant près de 180 000$. Consultez le Guide de chasse et piégeage du gouvernement du Nouveau-Brunswick pour plus d’informations.

Le castor, emblème du Canada, est une espèce clé dans un écosystème car il crée des terres humides utilisées par d’autres espèces. Ces terres humides sont des berceaux de vie avec une biodiversité qui peut rivaliser avec celle des forêts tropicales. Près de la moitié des espèces en voie de disparition en Amérique du Nord dépendent des terres humides. Après les humains, aucun autre animal n’accomplit autant pour façonner son entourage. 

Les Amérindiens considèrent le castor comme le «centre sacré» de la terre en raison de son habileté à créer des habitats riches pour les autres mammifères, les poissons, les tortues, les grenouilles ainsi que pour les oiseaux et les canards.

Actions et interactions :
  • Ne donnons pas à manger aux animaux sauvages.
  • Réalisons une vidéo que vous proposerez à Faune et flore du pays. (La nouvelle série Faune et flore du pays et son site Web rétabliront le lien que des milliers de Canadiens et de Canadiennes avaient créé avec les espèces sauvages grâce à la série originale).
  • En cas de conflit avec le castor, profitons de moyens de contrôle du niveau de l’eau sans nuire au castor ni à son habitat, par exemple : le tuyau Clemson.
  • Faisons part de nos observations au Groupe de développement durable du Pays de Cocagne.


TÉLÉCHARGER LE PDF

Activités à venir

19 janvier 2018, samedi - Cocagnerie avec des éperlans frits

En cas de tempête, samedi suivant
Soupers communautaires à l'ancienne
Centre 50, 10 rue Villa à Cocagne
12$/personne = levée de fonds pour l'église Saint-Pierre
Billets limités (250) vendus à Variétés Cocagne, E.A. Melanson
Collaboration du Centre 50 et du conseil paroissial de Cocagne

23 janvier 2019, mercredi - Histoires de santé et d’environnement - conférence de la série Science 360°

Avec Céline Surette, scientifique environnementale
19h
L.J. Auditorium Cowley, Centre d’entreprise des sciences de l’Atlantique
Centre des pêches du Golfe, Pêches et Océans Canada
343, ave. Université, Moncton (N.-B.)  E1C 9B6
Plus d'information ici

5 février 2019, mardi - Éxposition de projets à l'école de Grande-Digue

9 à 11h30
365, route 530 à Grande-Digue
Les 7e année présentent des projets sur l'environnement

8 février 2019, vendredi - Expo Sciences ÉBB

10h30 à 11h30
29, chemin Cocagne Cross à Cocagne

Nos partenaires

logo-eccclogo-FFElogo-largewildlife

Le Pays de Cocagne en images

Le Pays de Cocagne en images