Prenons soin de notre pays d’abondance!

La mission du Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) est de faciliter l'engagement citoyen pour assurer la viabilité des communautés du bassin versant de Cocagne.
Le but de ce projet est de développer la capacité chez les groupes de bassins versants à conserver les espèces d’oiseaux en péril.

Roland Chiasson, ornithologue avec le Groupe Aster, a préparé et livré une série d’ateliers de formation, incluant des feuilles d’inventaire d’oiseaux à utiliser sur le terrain et un Guide de référence sur l’identification des espèces en péril du sud-est du Nouveau-Brunswick. Durant le mois de juin 2017, les groupes environnementaux du sud-est du Nouveau-Brunswick (Les Ami(e)s de la Kouchibouguacis, l’Association des pêcheurs récréatifs du sud-est, le Groupe de développement durable du pays de Cocagne, l’Association du bassin versant de la baie de Shédiac, Vison H20, EOS Eco-Énergie, et l’Alliance du bassin versant Petitcodiac) ont participé à l’atelier de formation sur l’identification des espèces d’oiseaux en péril. 

         Piou copie   Moucherole copie
                                           Pioui de l'est                                                            Moucherolle à côté olive   

        Hirondelle copie  engoulevent copie
                                       Hirondelle rustique                                                            Engoulevent d'Amérique

Les participants ont appris à reconnaitre les caractéristiques telles que la taille de l’oiseau, l’habitat où il se trouve, la hauteur de sa position dans l’arbre, les couleurs et le chant. Roland Chiasson a ensuite guidé une sortie sur le terrain pour faire l’observation et l’écoute des oiseaux. De retour à l’intérieur, l’atelier s’est poursuivi en misant spécifiquement sur la reconnaissance des espèces d’oiseaux en péril. Les instructions ont été données sur la façon d’enregistrer les données d’inventaires sur le terrain. 

Suite à la formation initiale, les représentants des groupes ont tenu l’œil et l’oreille ouverte lors de leur travail sur le terrain afin de détecter les habitats possibles pour les espèces en péril. Durant la fin du mois de juin et pendant le mois de juillet, Roland Chiasson a effectué, en total, 7 visites sur le terrain avec les techniciens pour aider à confirmer l’identification. 

IMG 2693 copie  Paruline copie
                       Roland Chiasson & participants                                                                      Paruline jaune

Les techniciens des groupes ont passé environ 360 heures sur le terrain à essayer d’identifier des espèces en péril. En tout, 23 espèces en péril ont été enregistrées. Les données ont été envoyées au Centre de données de conservation du Canada Atlantique, et enregistrées au programme E-Bird.

IMG 2702 copie
                          Représentants de divers groupes de bassins versants du Sud-est du N.-B. avec Roland Chiasson

Sur une échelle de 1 à 5, vingt-trois sur vingt-quatre participants aux ateliers de formation ont indiqué 5 pour la qualité de l’atelier. Les techniciens se sont dits très motivés par le projet. Ils ont maintenant beaucoup plus de connaissances au sujet des espèces d’oiseaux en périls et de leurs habitats. Les espèces en péril utilisent souvent les zones humides en tant qu’habitats pour nicher et pour se disperser plus tard durant l’été vers d’autres habitats de nidification. De ce fait, les participants ont constaté que leur travail de restauration a eu une plus grande portée.

Remerciements

Le Groupe de développement durable du Pays de Cocagne aimerait remercier le Fonds en Fiducie pour la Faune du Nouveau-Brunswick, ainsi que les groupes de bassins versants du Sud-est du Nouveau-Brunswick pour leur temps et le partage de leurs connaissances sur le terrain.



Nouveau logo FFFNB 2017

Activités à venir

9 janvier 2019, mercredi - 201e réunion du conseil du GDDPC

18h30
au bureau du GDDPC
Rejoingnez-nous pour discuter nos initiatives pour le développement durable au Pays de Cocagne!

19 janvier 2018, samedi - Cocagnerie avec des éperlans frits

En cas de tempête, samedi suivant
Soupers communautaires à l'ancienne
Centre 50, 10 rue Villa à Cocagne
12$/personne = levée de fonds pour l'église Saint-Pierre
Billets limités (250) vendus à Variétés Cocagne, E.A. Melanson
Collaboration du Centre 50 et du conseil paroissial de Cocagne

Nos partenaires

logo-eccclogo-FFElogo-largewildlife

Le Pays de Cocagne en images

Le Pays de Cocagne en images