Prenons soin de notre pays d’abondance!

La mission du Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) est de faciliter l'engagement citoyen pour assurer la viabilité des communautés du bassin versant de Cocagne.

img aeccc 1


Initié par le Groupe de développement durable du Pays de Cocagne, le projet « Aménagement écologique au Centre communautaire de Cocagne » vise à restaurer les milieux naturels du centre communautaire de Cocagne et à sensibiliser la communauté de Cocagne à l’importance des aménagements écologiques et de la réhabilitation écologique pour assurer la santé des écosystèmes humides et aquatiques.

Situé sur la rive nord de la rivière Cocagne et donnant sur le havre de Cocagne, le Centre communautaire est d’une importance capitale pour les habitants de Cocagne. En effet, il regroupe plusieurs bâtiments récréatifs qui en font un lieu de rassemblement pour les résidents de Cocagne. On y retrouve en l’occurrence un aréna, un salon de quilles, un restaurant, un club nautique, un champ de baseball et la marina de Cocagne. Lors d’un sondage effectué, par le GDDPC auprès de la population locale, le Centre communautaire de Cocagne a effectivement été désigné par les répondants comme étant un lieu d’importance pour les citoyens.

Étant un lieu de regroupement pour la communauté, la santé des écosystèmes qui se trouvent sur le site du Centre communautaire et des alentours contribue grandement au bien-être des habitants de Cocagne. Ce lieu constitue donc un endroit idéal pour un projet d’aménagement écologique visant à démontrer à un grand nombre de citoyens l’importance de l’aménagement écologique et de la restauration naturelle en zones riveraines. Le projet « Aménagement écologique au Centre communautaire de Cocagne » se veut donc démonstratif et informatif sur l’importance de l’aménagement écologique pour les habitats naturels. Il traite principalement de la santé de la faune et de la flore sur le site du centre communautaire, tout en se focalisant sur la restauration des zones riveraines par la réintroduction de plantes indigènes propices aux endroits humides.

L’aménagement de zones riveraines aide à améliorer les habitats pour la faune aquatique en réduisant le taux de nutriments et de sédimentation se rendant à l’eau, et en diminuant l’instance d’eutrophisation.

Référence :

L’importance des milieux humides et de leur conservation

Les milieux humides sont parmi les écosystèmes les plus riches et les plus productifs au monde. Les milieux humides offrent un éventail de services écologiques, quoiqu’ils aient subis de fortes pressions anthropiques. Ce n’est que récemment que les humains se sont rendu compte de l’importance de conserver ces systèmes naturels.

Qu’est-ce qu’un milieu humide?
Les milieux humides sont des zones naturelles inondées de façon permanente ou temporaire. On retrouve plusieurs types de milieux humides : les marais, les marécages, les tourbières et les eaux peu profondes. Selon Environnement Canada, les milieux humides couvrent 14 % du territoire Canadien.

La marina de Cocagne est installée, en partie, sur le marais qui a été remplis pour l’accueillir. Ceci a induit une perte de superficie du marais entre 1974 et 2012 (voir figure ci-dessous).

img aeccc milieu humide

Pourquoi conserver les milieux humides?
Nombreux sont les services offerts par les milieux humides :
1. Ils constituent d’importants habitats naturels pour un grand nombre d’espèces de plantes, d’oiseaux, de poissons, de reptiles, d’invertébrés et de mammifères. Ils leur fournissent nourriture, refuges et aires de repos et de reproduction.
2. Ils améliorent la qualité de l’eau en filtrant l’eau de ruissellement des sédiments, des nutriments et des produits chimiques qu’elle contient, avant qu’elle se déverse dans les cours d’eau.
3. Les milieux humides réduisent les impacts d’inondations, en agissant comme des bassins de rétention et en réduisant la quantité d’eau qui atteint les terres.
4. Les milieux humides jouent un rôle de contrôle sur l’érosion. La végétation de ces milieux naturels fixe les sols et les stabilise. Aussi, en retenant les sédiments, les milieux humides réduisent l’effet de charriage des matériaux sur l’érosion.
5. Ils jouent un rôle de recharge et de décharge des eaux souterraines et constituent donc une composante essentielle du cycle de l’eau.

Activités à venir

9 janvier 2019, mercredi - 201e réunion du conseil du GDDPC

18h30
au bureau du GDDPC
Rejoingnez-nous pour discuter nos initiatives pour le développement durable au Pays de Cocagne!

19 janvier 2018, samedi - Cocagnerie avec des éperlans frits

En cas de tempête, samedi suivant
Soupers communautaires à l'ancienne
Centre 50, 10 rue Villa à Cocagne
12$/personne = levée de fonds pour l'église Saint-Pierre
Billets limités (250) vendus à Variétés Cocagne, E.A. Melanson
Collaboration du Centre 50 et du conseil paroissial de Cocagne

Nos partenaires

logo-eccclogo-FFElogo-largewildlife

Le Pays de Cocagne en images

Le Pays de Cocagne en images