Prenons soin de notre pays d’abondance!

La mission du Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) est de faciliter l'engagement citoyen pour assurer la viabilité des communautés du bassin versant de Cocagne.
Le Centre communautaire de Cocagne est un site important de rassemblement pour les habitants de Cocagne. La santé des endroits naturels contribue au bien-être des gens et de la faune qui fréquentent le site. Il constitue un endroit idéal pour démontrer un projet de développement durable qui atteint un équilibre entre l’utilisation récréative et la nature en santé. Le projet « Aménagement écologique au Centre communautaire de Cocagne » démontre des actions de restauration d’habitats naturels sur 3 endroits distincts.


Brise-lame naturel

En plantant des arbustes (ex. houx, piment royal) et herbes (ex. spartine) qui sont tolérants aux conditions côtières, vent et sel, nos actions de restauration vont aider à ralentir l’érosion des sols. En gardant une bordure de plantes sauvages et en limitant l’accès à la plage, nous aidons à préserver les habitats naturels le long de la berge de la rivière. Un pluvier siffleur a choisi de nicher dans les grandes herbes sur la dune près de la plage qui a été formée par l’ajout du brise-lame.


Plage 1                  Brise lame platebande planté


Terrain reboisé

Avec l’aide de citoyens engagés, nous avons planté des arbres (ex. cèdre, érable) qui profitent des endroits humides afin de retrouver une grande diversité d’arbres indigènes pour offrir de l’abri aux oiseaux et aux insectes. Lors d’une corvée communautaire, nous avons créé une aire de repos près de l’aréna de Cocagne. Vingt bénévoles, y compris le maire et deux conseillers de la Communauté rurale de Cocagne, ont aidé à planter des arbres (ex. frêne, chêne.) et des arbustes indigènes (ex. canneberges, amélanchier).


Boisé automne 1                Zone de repos


Fossé naturalisé

Nous allons conserver une bordure de végétation naturelle en arrêtant de tondre le gazon sur 10 mètres de chaque côté du canal, ce qui aidera à contrôler la sédimentation et créer des habitats pour les papillons et autres insectes pollinisateurs. En partenariat avec l’APRSE, nous avons créé un ilot d’arbustes indigènes (ex. hart-rouge, roses) qui rehausse la diversité de la flore et attira de la faune sur le site. Grâce au dévouement du bénévole par excellence Louis-Émile Cormier, deux espèces rares de fleurs sauvages NB (Spiranthe penchée et Gérardie à petite feuille; comm. David Mazerolle) poussent dans les endroits conservés.

Plate bande en travaill                                      Canal automne1

Activités à venir

9 janvier 2019, mercredi - 201e réunion du conseil du GDDPC

18h30
au bureau du GDDPC
Rejoingnez-nous pour discuter nos initiatives pour le développement durable au Pays de Cocagne!

19 janvier 2018, samedi - Cocagnerie avec des éperlans frits

En cas de tempête, samedi suivant
Soupers communautaires à l'ancienne
Centre 50, 10 rue Villa à Cocagne
12$/personne = levée de fonds pour l'église Saint-Pierre
Billets limités (250) vendus à Variétés Cocagne, E.A. Melanson
Collaboration du Centre 50 et du conseil paroissial de Cocagne

Nos partenaires

logo-eccclogo-FFElogo-largewildlife

Le Pays de Cocagne en images

Le Pays de Cocagne en images