Prenons soin de notre pays d’abondance!

La mission du Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) est de faciliter l'engagement citoyen pour assurer la viabilité des communautés du bassin versant de Cocagne.
Le GDDPC collabore depuis plusieurs années avec des chercheurs de l’Université de Moncton sur la question de l’adaptation aux changements climatiques dans la région du bassin versant de Cocagne. Les études démontrent que les citoyens reconnaissent que les changements climatiques exigent des mesures d’adaptation, mais aussi des mesures d’atténuation, afin d’apporter des solutions concrètes. Le GDDPC entreprend un projet de 2 ans, en collaboration avec l’Université de Moncton, la Commission de services régionaux de Kent, le secrétariat des changements climatiques du NB et le Collaboratif sur l’adaptation aux changements climatiques du Réseau environnemental du NB, durant lequel nous allons soutenir les communautés du bassin versant de Cocagne dans l'élaboration d’un plan d'adaptation aux changements climatiques

Initié par le Groupe de développement durable du Pays de Cocagne, le projet « Aménagement écologique au Centre communautaire de Cocagne » vise à restaurer les milieux naturels du centre communautaire de Cocagne et à sensibiliser la communauté de Cocagne à l’importance des aménagements écologiques et de la réhabilitation écologique pour assurer la santé des écosystèmes humides et aquatiques.

Le Centre communautaire de Cocagne est un site important de rassemblement pour les habitants de Cocagne. La santé des endroits naturels contribue au bien-être des gens et de la faune qui fréquentent le site. Il constitue un endroit idéal pour démontrer un projet de développement durable qui atteint un équilibre entre l’utilisation récréative et la nature en santé. Le projet « Aménagement écologique au Centre communautaire de Cocagne » démontre des actions de restauration d’habitats naturels sur 3 endroits distincts.

Dans nos communautés, on discute de plus en plus de la question des cimetières naturels et des funérailles écologiques, mais l’information disponible n’est pas très exhaustive. Le Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) a été avant-gardiste de débuter cette conversation avec les gens de la région sur un sujet parfois considéré tabou. Nous vous invitons à parcourir nos ressources ci-dessous, y compris notre (nouvelle!) Guide de question et réponse!

2015 - 2017cinereleve
Le festival de films étudiants francophone se veut un motivateur à la découverte du 7e Art,
un événement qui donne aux jeunes une occasion d’exprimer et d’échanger leurs idées,
mettre en valeur leurs talents, de se passionner pour l’art et la créativité.

Développer des communautés résilientes en trouvant des solutions durables au changement climatique en collaboration avec la population du bassin versant de Cocagne.

Le projet Conserver le patrimoine naturel du Bassin versant de Cocagne a comme but  de protéger et restaurer des habitats naturels sur les rives du Bassin versant de Cocagne. Le projet place le citoyen au cœur de l’engagement communautaire et accompagne celui-ci à travers ses efforts de protection des zones riveraines qu’il habite.

Grâce aux projets antérieurs du GDDPC, nous avons compilé des ressources identifiant des centaines d’espèces de faune et de flore qui habitent le bassin versant de Cocagne, incluant des oiseaux, des insectes et des plantes. Avec la participation de quelques personnes de la communauté, enthousiastes et passionnées par la nature, nous avons maintenant une compréhension de la riche biodiversité qui habite le bassin versant de Cocagne, ainsi qu’un portrait des habitats qui dépendent de cette richesse.


L’objectif du projet « Couleurs du Pays » est de cultiver, récolter responsablement et transformer les teintures naturelles (pour les arts textiles, la cuisine et d’autres utilisations) dans le Bassin versant de Cocagne; dans le but de sauvegarder les connaissances ancestrales, de les transmettre aux résidents et de valoriser les porteurs de connaissances (aînés et nouvelle génération). Le tout en conscientisant les gens à l’importance des matières végétales tinctoriales locales, à leur protection continue et à leurs utilités comme alternative aux teintures chimiques.

Le projet vise à accroître la capacité des groupes de bassins versants du Sud-est du Nouveau-Brunswick, et des techniciens forestiers à identifier les oiseaux des bois. Au printemps 2018, Roland Chiasson du groupe Aster a offert des séances de formation sur l'identification des habitats et des comportements des oiseaux forestiers. Il a développé des feuilles d’inventaire d’oiseaux à utiliser sur le terrain et un Guide de référence sur l’identification des espèces d’oiseaux des bois au Nouveau-Brunswick.

2017
Le Pow-Wow d’amitié mi’kmaw-acadien est un rassemblement festif qui a pour but de construire des nouveaux ponts culturels durables entre les communautés acadienne et mi’kmaw afin de reconnaitre et célébrer l’héritage culturel et créer un espace d’échange inclusif en valorisant l’importance d’un environnement sain pour les générations à venir.

Le but de ce projet est de développer la capacité chez les groupes de bassins versants à conserver les espèces d’oiseaux en péril.

Le but du projet Jardins héritage est de planter et de maintenir des jardins héritage avec les aînés et les jeunes du bassin versant de Cocagne. En stimulant l’engagement des personnes âgées, nous souhaitons permettre un échange de connaissances intergénérationnel sur la sécurité alimentaire.

Le projet Jeunes intendants pour la viabilité a comme but de collaborer avec les écoles du bassin versant de Cocagne afin d’entreprendre des actions pour lutter contre les changements climatiques. Le Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) encadre les élèves, les enseignants et les membres du personnel afin d’entreprendre des actions selon deux thématiques, soit la conservation de la biodiversité et la gestion des déchets.

En 2017, le thème des ateliers portait sur les espèces d’oiseaux en péril, tandis qu’en 2018, il s’agissait des oiseaux en forêts matures. En 2019, le thème choisi fut celui des oiseaux aquatiques de nos rivières et de nos zones côtières, ainsi que les oiseaux communs. Les objectifs orignaux de ce projet étaient :

page titreDepuis plusieurs années (1998), le programme de Recensement des Oiseaux de Rivages de l’Atlantique (RORA) a commencé à surveiller plusieurs sites où les oiseaux s’arrêtent. Il existe environ 83 sites officiels dans les Provinces atlantiques. La dune de Bouctouche et le marais de Cormierville font partie de ces sites.

Établir des pépinières d’arbres avec les élèves des écoles du territoire du bassin versant de Cocagne, et à proximité, est au cœur de notre projet Pépinières dans les écoles. Dans les écoles de Cocagne, de Notre-Dame, de Saint-Anne et de Grande-Digue, nous soutenons un projet de conservation de la biodiversité en établissant une pépinière d’arbres indigènes issus de la forêt acadienne.

Le projet Pollinisateurs sauvages & leurs habitats naturels a pour but la protection des pollinisateurs sauvages par l’adoption de pratiques respectueuses envers leur habitat naturel. À l’aide d'une série de consultations, d'ateliers et d’un projet-pilote avec des propriétaires de terrain de la région du bassin versant de Cocagne, le GDDPC désire accroître les populations ainsi que la biodiversité des pollinisateurs sauvages dans la région du Sud-Est du Nouveau-Brunswick.

Le projet « Semences pour la vie » a vu le jour en 2015 grâce à une subvention du programme Nouveaux Horizons pour aînés NB de Service Canada. Afin de trouver des personnes intéressées de la région qui sauvegardent des semences ou qui veulent en apprendre davantage sur ce sujet, une infolettre incluant un sondage a été envoyée à +4500 personnes.

Depuis 16 ans le GDDPC œuvre au sein de sa communauté dans différents projets y compris la sécurité alimentaire. Aujourd’hui, la mission du GDDPC de catalyser l’engagement des citoyens pour la viabilité des communautés est de plus en plus nécessaire dans le domaine de l’alimentation.

Lors de la consultation publique qui a eu lieu pour l'incorporation de Cocagne, les citoyens ont communiqué que la protection de l'environnement était une grande priorité pour la communauté rurale. Situé dans le cadre du projet Terre en Mer, le GDDPC a développé une carte interactive et une affiche en relief qui permet aux citoyens de mieux connaitre le paysage du bassin versant de Cocagne. Les partenaires du projet ont clairement identifié l'importance de faciliter l'accès aux données par l'entremise d'un format pertinent et utilisable par la population.

2009 - 2015
Transition Cocagne était composé d’un groupe de citoyens qui organise des activités dans le but d’augmenter la résilience locale pour face au pic pétrolier et au changement climatique. Transition Cocagne fait partie du réseau international ‘Transition Towns’. La communauté de Cocagne était la première du Nouveau-Brunswick à faire partie du réseau international ‘Transition Towns’.  Notre site web.

Activités à venir

COMPLET 26 sept 2020, samedi - Sortie aux champignons

Le Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) en collaboration avec les Ami.e.s de la Nature Sud Est, vous invite à une sortie aux champignons. Venez apprendre sur la diversité riche des champignons dans nos forêts. SVP apportez un masque et inscrivez-vous d'avance au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou téléphoner au 576-8247. Au plaisir de se voir!

Quand? Le samedi 26 septembre 2020 à 13h

Ou? proche du #1539 Route 535 à Cocagne (à proximité de Goguen Lumber et la sortie 15 de l’autoroute 11)

Avec? Raymonde Chartier, mycologue et Stuart Tingley, amateur de fungi

28 août 2020 - Atelier côtes vivantes avec Rosemarie Lohnes

Un atelier de format théorique et pratique sur une approche naturelle permettant de faire face à l’érosion côtière sera présenté à Shediac par Rosmarie Lohnes de Helping Nature Heal inc.

Cette approche appelée « Côtes vivantes » se fait manuellement avec le moins d'intervention mécanique possible. Elle permet d’améliorer la santé de l'écosystème côtier tout en protégeant votre propriété.

Venez en apprendre davantage sur la théorie et la pratique de cette méthode écologique éprouvée, qui représente une alternative écologique à des structures fixes ou à l’enrochement.

Vendredi 28 août
Partie théorique : 9h à 12h - Centre multifonctionnel de Shediac, 58 rue Festival.
Pause dîner : 12h à 13h30 – Veuillez apporter votre lunch
Partie pratique : 13h30 à 17h – Le lieu sera annoncé le matin de l’atelier.

L'atelier sera organisé conformément aux mesures de prévention du Covid-19. Veuillez apporter votre masque. L'évènement Facebook ici.

Pour plus de renseignements :

Rémi Donelle, Association du bassin versant de la baie de Shédiac
Téléphone : (506) 506-533-8880   Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ou

Julie Cormier, Directrice générale, Vision H2O
Téléphone : (506) 577-2071   Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

19 sept 2020 - Souper communautaire du jardin communautaire de Cocagne - bouillie et dessert

16h30 à 18h30
Centre 50, 10 rue Villa à Cocagne
12$/adulte et 6$ pour enfants de 12 ans et moins
Billets à vendre à partir du 25 août 2020 chez E.A. Melanson et Cocagne Variety, Marc Picard (506) 878-3032 ou Yvan Picard (506) 531-5327
L'activité suivra les règles de prévention de la covid-19. Merci d'apporter un masque.
Repas à emporter disponibles.

Nos partenaires

Suivez-nous