Le but de ce projet est de développer la capacité chez les groupes de bassins versants à conserver les espèces d’oiseaux en péril.

Roland Chiasson, ornithologue avec le Groupe Aster, a préparé et livré une série d’ateliers de formation, incluant des feuilles d’inventaire d’oiseaux à utiliser sur le terrain et un Guide de référence sur l’identification des espèces en péril du sud-est du Nouveau-Brunswick. Durant le mois de juin 2017, les groupes environnementaux du sud-est du Nouveau-Brunswick (Les Ami(e)s de la Kouchibouguacis, l’Association des pêcheurs récréatifs du sud-est, le Groupe de développement durable du pays de Cocagne, l’Association du bassin versant de la baie de Shédiac, Vison H20, EOS Eco-Énergie, et l’Alliance du bassin versant Petitcodiac) ont participé à l’atelier de formation sur l’identification des espèces d’oiseaux en péril. 
Piou copie
Pioui de l'est

Moucherole copie
Moucherolle à côté olive   

Hirondelle copie
Hirondelle rustique  

engoulevent copie
Engoulevent d'Amérique


Les participants ont appris à reconnaitre les caractéristiques telles que la taille de l’oiseau, l’habitat où il se trouve, la hauteur de sa position dans l’arbre, les couleurs et le chant. Roland Chiasson a ensuite guidé une sortie sur le terrain pour faire l’observation et l’écoute des oiseaux. De retour à l’intérieur, l’atelier s’est poursuivi en misant spécifiquement sur la reconnaissance des espèces d’oiseaux en péril. Les instructions ont été données sur la façon d’enregistrer les données d’inventaires sur le terrain. 

Suite à la formation initiale, les représentants des groupes ont tenu l’œil et l’oreille ouverte lors de leur travail sur le terrain afin de détecter les habitats possibles pour les espèces en péril. Durant la fin du mois de juin et pendant le mois de juillet, Roland Chiasson a effectué, en total, 7 visites sur le terrain avec les techniciens pour aider à confirmer l’identification. 

IMG 2693 copie
Roland Chiasson & participants

Paruline copie
Paruline du Canada



Les techniciens des groupes ont passé environ 360 heures sur le terrain à essayer d’identifier des espèces en péril. En tout, 23 espèces en péril ont été enregistrées. Les données ont été envoyées au Centre de données de conservation du Canada Atlantique, et enregistrées au programme E-Bird.

IMG 2702 copie

Représentants de divers groupes de bassins versants du Sud-est du N.-B. avec Roland Chiasson

Sur une échelle de 1 à 5, vingt-trois sur vingt-quatre participants aux ateliers de formation ont indiqué 5 pour la qualité de l’atelier. Les techniciens se sont dits très motivés par le projet. Ils ont maintenant beaucoup plus de connaissances au sujet des espèces d’oiseaux en périls et de leurs habitats. Les espèces en péril utilisent souvent les zones humides en tant qu’habitats pour nicher et pour se disperser plus tard durant l’été vers d’autres habitats de nidification. De ce fait, les participants ont constaté que leur travail de restauration a eu une plus grande portée.

Oiseaux aquatiques

En 2017, le thème des ateliers portait sur les espèces d’oiseaux en péril, tandis qu’en 2018, il s’agissait des oiseaux en forêts matures. En 2019, le thème choisi fut celui des oiseaux aquatiques de nos rivières et de nos zones côtières, ainsi que les oiseaux communs. Les objectifs orignaux de ce projet étaient :
  1. Augmenter la capacité des techniciens des bassins versants à identifier, détecter, et conserver les oiseaux aquatiques et les oiseaux communs.
  2. Présenter quatre ateliers sur les oiseaux aquatiques et jusqu’à 8 sessions sur le terrain sur l’identification des oiseaux et l’utilisation de l’application e-bird.
  3. Inclure dans les présentations au moins 5 oiseaux communs et 10 oiseaux aquatiques.
  4. Ajouter un autre outil de conservation pour les techniciens afin de promouvoir l’intendance privée.
 
Résultats

oiseaux aquatique  oiseaux communs
Comme en 2018, la préparation pour ces ateliers ont inclus plusieurs sondages Doodle afin de déterminer les dates des ateliers, la préparation des feuilles de terrain, la préparation d’une présentation PowerPoint et la production d’un guide PDF en ligne sur l’identification des oiseaux aquatiques de nos rivières et de nos zones côtières ainsi que les oiseaux communs. Vous trouverez les PowerPoints ici: https://drive.google.com/drive/folders/0B2JUtShx55qhaTY1UVlMSHRkQ1U?usp=sharing. (Seulement pour des fins éducatifs)

Durant le mois de mai 2019, six groupes du sud-est du Nouveau-Brunswick (Les Ami(e)s de la Kouchibouguacis, le GDDPC, l’Association du bassin versant de la baie de Shédiac (ABVBS), Vison H20, EOS Eco-Énergie (le sous-groupe du bassin versant), et l’Alliance du bassin versant de Petitcodiac (ABVP) ont participé à deux ateliers (l’un en anglais l’autre en français) sur l’identification des oiseaux. Chaque atelier inclut une sortie, soit la journée-même ou quelques semaines après. Le tableau ci-dessous résume les détails des ateliers. Vingt-une personne ont participé aux ateliers, tandis que quarante-trois ont participé aux sorties. En comparaison, quarante-neuf personnes ont participé aux ateliers et trente-six personnes ont participé aux sorties en 2018. Une session pour les techniciens forestiers de la région n’a pas fonctionné car leur compagnie a démangé et ils n’ont pas répondu à nos tentatives de les contacter.

IMG 1249IMG 1230
Le 12 juillet 2019, Sortie Ami-es de la Kouchibouguacis

Pour FBIMG 1117
Le 2 juillet 2019, Sortie Groupe de développement durable du Pays de Cocagne

2019 Oiseaux Aquatiques GDDPC 16 maiP1060102
Le 16 mai 2019, Formation + sortie au GDDPC et à la marina de Cocagne


Un total de 180 observations ont été envoyées à « Atlantic Canada Conservation Data Centre » et à e-Bird. La feuille qui résume toutes les observations oiseaux se retrouve en annexe.
Plusieurs espèces rares et intéressantes ont été observées telles que : le Chevalier semipalmé, le Bruant de Nelson, le Pioui de l’Est, le Bécasseau variable, le Coulicou à bec noir, la Sterne pierregarin, et le Tyran tritri. Les participant(e)s ont démontré un énorme intérêt dans les ateliers et les sorties.


Remerciements

Le Groupe de développement durable du Pays de Cocagne aimerait remercier le Fonds en Fiducie pour la Faune du Nouveau-Brunswick, ainsi que les groupes de bassins versants du Sud-est du Nouveau-Brunswick pour leur temps et le partage de leurs connaissances sur le terrain.

Nouveau logo FFFNB 2017