Prenons soin de notre pays d’abondance!

La mission du Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) est de faciliter l'engagement citoyen pour assurer la viabilité des communautés du bassin versant de Cocagne.
Les aléas climatiques déjà observés

Les résultats de l’analyse climatique du bassin versant de Cocagne démontrent que les inondations et les sécheresses, bien qu’elles demeurent difficiles à prédire, sont de plus en plus courantes et augmentent en intensité.

Le nombre d’évènements météorologiques extrêmes s’amplifie depuis les dernières années. À titre d’exemple, on peut compter les tempêtes des années 2000 et 2010, la crise de verglas de 2017 et, plus récemment, la tempête Dorian de 2019.

Caissie beach

L’augmentation des précipitations, ainsi que l’accroissement des températures, entraîne des dommages matériels et des coûts financiers importants pour les résidents du bassin versant.

Le tout a des conséquences sur le tourisme, les activités en plein air, les loisirs, l’agriculture, la construction et l’entretien des bâtiments et des infrastructures.


Élévation du niveau de la mer

Au Nouveau-Brunswick, les études démontrent que la zone côtière qui longe le littoral acadien a connu une élévation accrue et accélérée du niveau de la mer au cours des dernières années, et que ce même phénomène continuera de se produire au cours des prochaines décennies (Daigle, 2012, 2017 Réf.). Le réchauffement climatique provoque la hausse de niveau de la mer par la fonte des glaces marines et des glaciers, ainsi que par la dilatation thermique des océans. Réf. : Caroline Lee & Réal Daigle (2012), Lee, C. & Daigle, R. (2012). Élévation du niveau de la mer et inondations : Conséquences pour les collectivités côtières du Nouveau-Brunswick.

Hausse de la mer
Hausse du niveau de l’océan au Nouveau-Brunswick

Le plus récent rapport de Réal Daigle (2017) présente des scénarios de l’élévation du niveau de la mer et des inondations basé sur les prévisions du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Le littoral du détroit de Northumberland, notamment les communautés côtières du comté de Kent, sera plus particulièrement affecté.
Réf. : Daigle, R. (2017). Updated Sea-Level Rise and Flooding Estimates for New-Brunswick Coastal Sections 2017: Based on IPCC 5th Assessment Report.


Ondes de tempête

Au cours des dernières années, des ondes de tempêtes majeures ont frappé de nombreuses collectivités côtières du sud-est du Nouveau-Brunswick. Les ondes de tempête risquent de s’aggraver à mesure que les niveaux de la mer continuent d’augmenter.

Onde de tempête

Dommages sur l’environnement bâti et l’infrastructure

Les bâtiments qui se situent dans les zones inondables le long de la côte et près des rivières, des ruisseaux et des milieux humides sont vulnérables à la hausse du niveau de la mer et aux fortes précipitations. D’importants coûts de nettoyage, de réparation ou de relocalisation de bâtiments dus aux inondations pourraient s’avérer difficiles à gérer.

Marina Cocagne Cape

Les infrastructures publiques telles que les routes, les ponts et les ponceaux sont susceptibles d’être endommagés ou d’être emportés par les eaux lors des tempêtes. Des dommages à la voirie pourraient avoir comme conséquence de ralentir les interventions d’urgence et d’isoler une partie de la population.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les infrastructures qui gèrent le traitement et l’approvisionnement en eau potable sont aussi vulnérables aux impacts des changements climatiques. Les puits sont à risque accru de contamination, par l’infiltration d’eau salée notamment ou par d’autres substances. Du côté des fosses septiques et des champs d’épuration, ceux-ci sont susceptibles de ne pas fonctionner adéquatement en cas de submersion par suite d’une grande précipitation ou d’une onde de tempête.


Impact sur les écosystèmes, la biodiversité et les milieux naturels

Plusieurs endroits naturels sont également à risque devant l’élévation du niveau de la mer, surtout les endroits côtiers (tel que les marais salés, les plages, les dunes, etc.). Les marais salés sont vulnérables face à la compression côtière, phénomène qui occasionne un recul des marais vers les terres.
(Ressources naturelles Canada, 2016). Réf. Atkinson, D.E., D.L. Forbes et T.S. James. « Un littoral dynamique dans un contexte de climat en mutation », dans Le littoral maritime du Canada face à l’évolution du climat, D.S. Lemmen, F.J. Warren, T.S. James et C. Mercer Clarke (éd.); Gouvernement du Canada. Ottawa (Ontario), 2016


DCIM\100MEDIA\DJI_0051.JPG

Des changements sur le plan de la composition des forêts du territoire et des lots boisés sont également à prévoir. Des ravageurs, des insectes et des éclosions de maladies, ainsi que l’augmentation de la fréquence des feux de forêt pourraient accroître la perte d’emplois dans cette industrie (Ressources naturelles, 2019). 


Les services à la population

Plusieurs services sont essentiels à la population du bassin versant, c’est pourquoi il est important de s’y intéresser afin d’accroître notre résilience. Ainsi, la population vulnérable, notamment les personnes âgées, à mobilité réduite ou encore les gens vivant seuls ou isolés sont particulièrement à risque lors de tempêtes, de longues périodes de chaleur ou encore de panne d’électricité. Du côté des nouveaux arrivants, il importe de leur fournir un réseau de contacts afin qu’ils ne soient pas isolés. Enfin, les citoyens saisonniers dans les résidences secondaires qui sont situées sur les chemins privés, surtout celles susceptibles ou qui ont déjà été touchées par les inondations, risquent de ne pas pouvoir évacuer en situation d’urgence.

Les commerçants offrant des services à la communauté, comme les stations-service et les épiceries, sont vulnérables aux inondations de par leur emplacement sur le territoire. En cas de situation d’urgence, la population devient vulnérable pour s’approvisionner en essence pour les voitures ou les génératrices, ainsi que pour l’accès à l’eau et à la nourriture.


Impacts socio-économiques

Les évènements climatiques auront des répercussions sur l’industrie des pêches et d’aquaculture, sur l’agriculture locale et sur la foresterie. (Chouinard et Fauré, 2018; Leclerc et al., 2019; Ouranos, 2015; Weissenberger & Chouinard, 2015). Par exemple, l’industrie aquacole est à risque par la contamination de systèmes septiques inadéquats tandis que la pêche au homard dépend du maintien des quais.

Quai Cormierville

En ce qui concerne l’agriculture locale, l’érosion par l’augmentation des précipitations et des inondations a des répercussions sur le sol dans les champs labourés près des cours d’eau et dans les endroits humides. Les fortes quantités de pluie peuvent occasionner des dommages aux récoltes. De plus, l’augmentation de la fréquence de gel et de dégel en hiver peut nuire aux arbres et arbustes fruitiers en levant la dormance et en augmentant les dommages causés par les vagues de froid subséquentes (Falzoi et Fortin 2019).
FFE

Activités à venir

COMPLET 26 sept 2020, samedi - Sortie aux champignons

Le Groupe de développement durable du Pays de Cocagne (GDDPC) en collaboration avec les Ami.e.s de la Nature Sud Est, vous invite à une sortie aux champignons. Venez apprendre sur la diversité riche des champignons dans nos forêts. SVP apportez un masque et inscrivez-vous d'avance au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou téléphoner au 576-8247. Au plaisir de se voir!

Quand? Le samedi 26 septembre 2020 à 13h

Ou? proche du #1539 Route 535 à Cocagne (à proximité de Goguen Lumber et la sortie 15 de l’autoroute 11)

Avec? Raymonde Chartier, mycologue et Stuart Tingley, amateur de fungi

Nos partenaires

Suivez-nous